Bio

Compositeur et arrangeur de musiques de films et de chorégraphies, scénographe sonore pour des installations, collecteur et archiviste de musiques rares, chasseur de sons, Jean Jacques Palix est toujours attentif aux expérimentations. À la suite de ses années de productions et de réalisations de programmes radiophoniques à Radio France puis à Radio Nova dont il fut un des fondateurs en 81, il crée en 1985 sa structure indépendante Tapage Atypique, puis, en 1991, le label de disques Song Active, pour répondre à son désir d’un studio ouvert aux rencontres artistiques, musicales et sonores, libre de classifications de genre.

Il a produit et enregistré plusieurs albums dont les plus connus sont " Premier Feu ", " Push Pull ", avec le violoncelliste Vincent Segal, " Un Bruit qui Court " sur des textes d’Eve Couturier, "InterVention" de David Coulter, multi instrumentiste londonien, "Everglade", coproduit en 2001 par le magazine Purple, avec Jeff Rian, guitariste et écrivain New Yorkais, " Film ", compositions électro- acoustiques personnelles, édité et diffusé en juin 2003 par le label Signature de Radio France, "Chroniques Turinoises" en 2006 avec Cédrick Eymenier.

Il est invité régulièrement dans des écoles des Beaux Arts (Valence, Nîmes, Caen, Brest, Le Mans) pour y animer des ateliers auprès de groupes d’étudiants. Il produit le CD "Voco" en 99, à l’issue du concert donné à Nîmes dans ce cadre. Il réalise “Compass“, opéra pour une quinzaine de non-musiciens, à Nîmes. Il dirige en 2003 une interprétation du paragraphe 7 de "The great learning" du compositeur anglais Cornelius Cardew. En 2005, il rend hommage à Elvis Presley pour le concert inaugural "Ce qu’il reste du rock" dans la Maison d’Elvis conçue par Alexandre Périgot (Parc de la Villette, Paris).

Ses diverses expériences, qui allient toujours le monde du visuel, du son et de la musique à celui de la communication et de la transmission, lui permettent de concevoir et de créer l’idée du "courrier sonore", le Plisonor, composition autour des sons d’une ville. Paris tout d’abord, en Nouvelle Zélande autour de la scène " free noise ", Hong-Kong, Le Caire en parallèle au tournage d’un film, New York en réponse à des artistes musiciens rencontrés.

Il collabore réguliérement pour des agences de communication et d’événementiels pour lesquelles il réalise environements sonores et créations musicales.

Il compose les musiques originales et les bandes sonores pour la chorégraphie ainsi que de nombreux films d’artistes et documentaires parmi lesquels, récement, "Maissama m’a dit" d’Isabelle Thomas, "Ode pavillonaire" de Frédéric Ramade, "Eccentric Isles" de Nicolas Chesnais, "In process" d’Alban Barré, sur le travail de Mathieu Briand.

http://jjpalix.free.fr/bio-Palix.htm

Bio