THAT’S All FOLKS ?

THAT’S All FOLKS ?

Mini festival :Concerts les 22 et 23 Octobre 2008

L’OCELLE MARE (France)
NEWTONE (France)
DAVID GRUBBS (USA)
THOMAS BEL (France)

THAT’S All FOLKS ? Part 1
Le 22 octobre 2008 - 20H00
Soirée proposée par Murailles Médias et Lieu-Commun

L’OCELLE MARE
Guitare / Noise / Expérimentale - Musique Innovatrice inclassable - Souterrains-refuges Rec - Orkhestra

Formé en duo par Vincent Beysselance (batterie) et Thomas Bonvalet (guitare classique amplifiée), le groupe Cheval de frise se sépare en août 2004 après six ans d’existence, trois disques et de nombreuses tournées (Europe, Scandinavie, USA,...). En Septembre 2005, à la suite d’une année consacrée aux collaborations, Thomas Bonvalet fait son premier concert solo sous le nom de l’ocelle mare (guitare, banjo, harmonica, frappements de pieds, etc.).
En 2006, il tourne aux USA avec le groupe DEERHOOF, puis en Europe et en Israël.
Un premier disque éponyme sort en Janvier 2007 sur le label Ruminance (réédité récemment par le label de Chicago Sickroom records ) suivi d’une nouvelle tournée Européenne et Américaine.
Son second disque, « Porte d’octobre », est sorti en Avril 2008 sur le label Souterrains-refuges (distribué par Orkhestra international ).


Porte d’octobre
Bien qu’étant tout à fait dans la continuité de la première tentative éponyme, la « porte d’octobre » est un disque de transformation, d’achèvement de cycle et de nouveau questionnements. Là où les formes bien qu’apparemment suspendues étaient parfaitement délimitées, les morceaux sont ici moins autonomes, se télescopant et se faisant écho, changeant de lieu de prise de son au sein d’une même pièce, créant du continu à partir de fragments. Un travail de mosaïste en quelque sorte, où la forme d’ensemble et le plus petit détail sont éprouvés. La « porte d’octobre » est aussi plus proche d’une forme narrative que pouvait l’être son prédécesseur, portant un point de rupture en son sein : une décomposition ouvrant de nouvelles voies. Les prises de son ont été à nouveau faites par Adrian Riffo, utilisant les mêmes procédés que pour le disque précédent ( deux micros et un DAT portatif ). Elles se sont étalées en trois sessions, toutes réalisées à Paris entre mai et novembre 2007 (dans les tunnels de la petite ceinture, le cimetière Montparnasse, le grand amphithéâtre de la Sorbonne, la gare du Nord, en appartement, etc.…) . L’environnement sonore y est naturellement plus agissant , prenant parfois une place musicale forte au même titre que la guitare, le banjo,
l’harmonica, le métronome, les diapasons et les frappements de pieds.

Liens :
www.myspace.com/ocellemare
www.myspace.com/souterrainsrefuges
www.orkhestra.fr

video :
http://www.youtube.com/watch?v=do3KE_Hel_U
Web ; www.muraillesmedias.com
Virb : www.virb.com/muraillesmedias
Myspace : www.myspace.com/muraillesmedias
Blogspot : http://muraillesmedias.blogspot.com

NEWTONE
Guitares / Objets
Stéphane Barascud aka Newtone / Toulouse

Parallèlement à ses participations aux formations : Vinyl sky (Space Rock, 1991), Courtesy (Lofi, 1995), Miami (Slow Core, 2001) et actuellement RDV (Pulse Rock 2007) et Adèle H (Strange trio / impro), Stéphane Barascud (aka Newtone) bricole en solo des morceaux instrumentaux ou chantés (en Français le plus souvent) en s’entourant au gré de son humeur, de guitares acoustiques ou électriques, boîtes à rythmes, grelots et triangles...
Mêlant rythmes entêtants, boucles plus ou moins aléatoires, guitares distordues, arpèges et mélodies en apparence simplistes, Newtone cherche à créer des espaces musicaux personnels, à initier des moments suspendus au sein desquels alternent apaisements et jaillissements pour interroger les respirations, les pulsations, les secousses, les tensions intérieures qui le traversent...

www.myspace.com/stephanewtone

THAT’S All FOLKS ? Part 2
Le 23 octobre 2008 - 20H00
Soirée proposée par AVR (Audio-Vidéo Rendez-Vous)
AVR = Annexia + Vlksystem + Rotation

DAVID GRUBBS (USA)
Pop-Folk / Expérimentale - Drag City Rec - Fat Cat Rec - Table of the Elements Rec - Sub Pop Rec - Häpna Rec...

Né à Louisville, Kentucky, artiste et écrivain. Il réside actuellement à Brooklyn, New York. David Grubbs a récemment achevé son dixième album solo, ‘An Optimist Notes the Dusk’, qui sera édité en Octobre 2008. Son autre projet à long terme, en cours d’achèvement est une composition pour cinq canaux destiné à accompagner l’installation ‘Leaving’ de l’artiste Anthony McCall. Parmi les plus récentes sorties de David Grubbs l’on peut noter ‘Souls of the Labadie Tract’ et Thiefth (Blue Chopsticks), deux collaborations avec la poétesse Susan Howe ; deux bandes son pour l’artiste plasticienne Angela Bulloch (Semishigure) et ‘A Guess at The Riddle’ (Drag City / FatCat). En 2000 à Londres, le Sunday Times déclare son album ‘The Spectrum Between’ (Drag City), "Album de l’Année". David Grubbs est membre fondateur avec Jim O’Rourke du groupe Gastr
del Sol. Il joue actuellement au sein de la formaton ‘Wingdale Community Singers’ et, périodiquement, au sein de ‘Red Krayola’. Il dirige également le label ‘Blue Chopsticks’, qui vient d’éditer des enregistrements d’archives de Luc Ferrari, Derek Bailey et Noël Akchoté, Workshop, Circle X, et bien d’autres.
Grubbs codirige avec Jim O’Rourke le célèbre label ‘Dexter’s Cigar’, spécialisé dans la réédition d’enregistrements aujourd’hui épuisés, dont ceux d’Arnold Dreyblatt, Henry Kaiser, et Merzbow. David Grubbs créé également des bandes-son pour les installations d’Angela Bulloch ‘Z Point’ et ‘Horizontal Technicolour’ et ses compositions ont été utilisées par Doug Aitken dans deux de ses installations. Son installation sonore “Between a Raven and a Writing Desk" a été exposée en 1999, au sein de l’exposition de groupe "Elysian Fields" au Centre Georges Pompidou. Il a collaboré avec Matmos pour la bande son du long métrage ‘Les Invisibles’ de Thierry Jousse. Il a contribué également à la musique de Augusto Contento’s Onibus, Braden King et Laura Moya ‘Dutch Harbor :Where the Sea Breaks its Back’, et ‘North’ de John Boskovich, ainsi que la bande son par Red Krayola de ‘Japan in Paris in LA’ réalisé par Bruce et Norman Yonemoto. La musique de ‘Gastr del Sol’ a été utilisée dans la. série télévisée P.B.S ‘The United States of Poetry’, dans le film ‘The Book of Life’ du réalisateur Hal Hartley et dans ‘The Diamond Sea’ de Doug Aitken. David Grubbs a composé la musique de l’adaptation radiophonique par Karl Bruckmaier de ‘Die Ästhetik des Widerstands’ de Peter
Weiss, qui a été déclaré "Hoerbuch des Jahres 2007" (Audio Book of the Year) par Hessischer Rundfunk.
Dans ses précédentes vies, David Grubbs a été le guitariste et principal auteur de l’influent groupe punk des années 80 ‘Squirrel Bait’, il a ensuite poursuivi avec le groupe ‘Bastro’ qui édita deux albums et se produisit en concert en Europe dans les années 80/90. Grubbs est professeur adjoint en art sonore et radiodiffusion au ‘Conservatory of Music, Brooklyn College, CUNY’. À l’automne 2008, il deviendra directeur des programmes d’études supérieures en matière de performances interactives et d’arts médiatiques (PIMA) au Brooklyn College. Il a auparavant enseigné au département ‘Son et Arts Libéraux’ de la ‘School of the Art Institute’ de Chicago, de 1999-2007 et a régulièrement publié des critiques musiacles dans ‘Süddeutsche Zeitung’. David Grubbs a été bénéficiaire en 2005-2006 d’une bourse de la Fondation pour l’Art Contemporain et a été nommé comme l’un des deux "meilleurs enseignants Indie-Rocker à admirer" dans le Village Voice.et “le plus Français des Américains par Libération.

Liens :
Label Table of the Elements : www.tableoftheelements.com
Label Drag City : www.dragcity.com
Label Blue Chopsticks : www.bluechopsticks.org
Label Fat Cat : http://fat-cat.co.uk
Label Häpna : www.hapna.com
Label Sub Pop : www.subpop.com
Label Semishigure :www.bottrop-boy.com

THOMAS BEL
Guitare + Laptop - Néo Folk Drones - Musique Innovatrice inclassable - Annexia Rec

Thomas Bel travaille actuellement sur la composition d’un nouvel album. Des pièces qui s’étirent, suspendues en arrêts et reprises. A partir de textes poétiques centrés sur la question de temps qui glisse sans réellement se fixer, la musique s’élabore autour d’une réflexion sur l’ailleurs, imperceptible mais toujours présent. Une recherche continuelle tendue vers cet “autre, à mi-chemin entre la nostalgie et une ouverture vers l’après.
Mettant un point d’honneur à créer une alliance tangible entre le caractère purement acoustique (guitares, violoncelle, “field-recording) et le traitement sonore numérique (processing, drones, “clics, ...), Thomas fait résonner des instrumentations d’une émotion profonde, de sensibles paysages sonores. Le traitement des voix donne une autre dimension à la musique de Thomas Bel, tantôt élaborées en murmures et chuchotements fragiles (la voix de __L, amenée par un développement de décomposition/recomposition, se figeant dans l’air, indistincte ; mais aussi celle de Thomas lui -même), tantôt claires et profondes (celle de Hollace M. Metzger, dont la présence effective contraste avec l’envol musical). C’est peut-être dans la contemplation évasive, dans ce perpétuel contraste entre présence et absence, entre élans et silences, que tente de se fixer l’image symbolique et poétique de la musique de Thomas Bel.
Album à sortir sur Annexia en octobre 2008
The Birds are still the Monarchs. / CD Annexia- 07

Liens :
www.myspace.com/thomasbel

THAT'S All FOLKS ?