LIEU-COMMUN
espace d'art contemporain

Infos pratiques
Espace pro
Liens
Archives

Actualités | Lieu-Commun | Expositions | Publics - Médiation | Concerts - Evènements | Studio son | Résidences


HYPERLIENS
Fête de quartier de Pouvourville

Dimanche 22 juin à partir de 14h à Pouvourville


S'habiller avec Le Monde, Les Abattoirs, mars 2014

Dans le cadre du projet Hyperliens, Lieu-Commun s'associe au Comité Sports et Loisirs de Pouvourville.
A l'occasion de la fête de quartier, l'artiste Carl Hurtin propose :

14h - RV place de l’Eglise | Projection dans l’église du film « Les avions »
Déambulation en musique dans le quartier pour les habitants | Distribution de sculptures en ballons en forme d’avions aux enfants déguisés !

16h - Performance calligraphique | Avec Anne Sacramento (professeur de calligraphie à Pouvourville) et Carl Hurtin
Il s’agira de se servir des chaussures de foot comme d’un outil de calligraphie pour Anne Sacramento et d’un tampon encré pour Carl. L’outil de Anne sera constitué d’une chaussure équipée de pinceaux en prolongement des crampons. L’outil de Carl est une chaussure dont les crampons sont transformés en tampons encreurs et impriment l’expression « être déplacé ». Des t-shirts seront édités à l’occasion ainsi que d’autres supports.

21h - Sofia et Carl |Tribal fusion/composition sonore
Sofia est danseuse et élève de Nadia Jalal professeure de Danse Orientale à Pouvourville. Elle pratique le style Tribal Fusion, mix entre danse orientale, hip-hop et autres danses du monde. Carl est un musicien raté et essaie de palier à ses manques par des subterfuges poétiques. Le travail de Sofia comme celui de Carl sont déjà des assemblages de pratiques différentes. Cette expérience démontre l’infini des possibilités de rencontres.

21h15 - Défilé/lecture « S’habiller avec Le Monde »
Conception de vêtements avec le journal Le Monde | Professionnels et amateurs, habitants de Pouvourville et artistes invités.
Ce défilé/lecture a été montré pour la première fois pour l’ouverture du week-end de l’art contemporain au musée les Abattoirs le 20 mars 2014.

Hyperliens est lauréat 2012 du dispositif TANDEM Culture-Socioculture de la Mairie de Toulouse. Il reçoit également le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées, Fonds d'encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs.

Maison de quartier de Pouvourville
4 Impasse de Sarrangines
31400 Toulouse

www.quartier-pouvourville.fr
www.carl-hurtin.com


____________

Opération médiation !
Samedis 7 & 14 juin 2014 de 14h à 18h30 à Lieu-Commun

dans le cadre de l'exposition Du temps à l'ouvrage de Jean Denant (parcours « A comme Anaconda »,
parcours associé du Festival International d’Art de Toulouse)

Après l'exposition Vis-à-vis au CDI du collège avec l'artiste Romain Ruiz cet hiver,
les élèves de la classe à PAC du collège Marengo vous donnent rendez-vous à Lieu-Commun les samedis 7 et 14 juin.

Le moment choisi par les 6ème3 de partager leur regard sur Jean Denant et l'exposition avec le public. Ils sont déjà prêts à se relayer pour vous démontrer leurs talents de médiateurs en herbe.

Visites accompagnées
le mardi 27 mai, le vendredi 6 juin, les mercredi 11et 18 juin à 17h30
__

Pour toute information sur les parcours et les visites du Festival International d’Art de Toulouse :
ACTIONS POUR LES PUBLICS
(Du 23 mai au 22 juin)
Permanence téléphonique et inscription
Du lundi au vendredi, 10h–12h et 14h–18h :
Téléphone : 05 62 48 34 80 | mediation@toulouseartfestival.com

____________


En lieu et place_ Projet d'avenir
Vernissage le jeudi 3 avril à 18h - Lycée Raymond Naves | 139 Route d'Albi, 31200 Toulouse

En novembre 2012, le lycée polyvalent toulousain Raymond Naves et Lieu-Commun s'associent pour une candidature de Projet d'avenir. Le projet « En lieu et place » propose, sur deux ans, une résidence artistique au sein du lycée : engager les élèves des options arts plastiques du lycée dans une pratique artistique qui confronte élèves / artistes / espace d'art contemporain afin d'expérimenter et comprendre le processus de création artistique dans toutes ses dimensions, de l'idée a l'exposition.
Les élèves de 1ère et Tle option arts plastiques vous donnent rendez-vous au lycée pour découvrir la création réalisée avec nos deux artistes résidents Florian Pugnaire et David Raffini. L'occasion pour les lycéens de se prêter au jeu de l'exposition avant le grand saut prévu le 22 mai au Zénith pour l'édition 2014 du Festiv'.

Cette action reçoit le soutien du Conseil Régional de Midi-Pyrénées dans le cadre du dispositif Projets d'avenir.

www.florianpugnaire.com
www.lastation.org/davidraffini

Lycée Raymond Naves | 139 Route d'Albi, 31200 Toulouse
Bus lignes 40, 42, 44, 73, 75 - arrêt Lycée Raymond Naves | Metro Ligne B - Station Borderouge | VélôToulouse - Station n°249


____________

Vis-à-vis_ Romain Ruiz VS 6ème3
Collège Marengo, 25 rue Frédéric Petit, 31500 Toulouse

Vernissage le jeudi 27 février - 18h

Après Espèce d'espaces l'année dernière, c'est au tour de la classe de 6ème3 (classe à Projet Artistique et Culturel) d'explorer de plus prés la création contemporaine. Un premier trimestre de visites et de rencontres a permis de préparer le terrain avant le grand saut : organiser une exposition au collège avec l'artiste Romain Ruiz. Les élèves vous donnent rendez-vous au CDI pour Vis-à-vis, une exposition conçue et réalisée par ces professionnels en herbe. Les régisseurs, commissaires, artistes et médiateurs seront heureux de vous accueillir.

Séance de rattrapage le samedi 22 mars à 11h, pour une visite grand public dans le cadre du Week-end de l'art contemporain Pinkpong.

____________

 

LA CHAMBRE DOUBLE
Béatrice Utrilla et Rémi Groussin

Résidence d'été du 22 au 27 juillet 2013

Durant ces quelques jours les deux artistes mettent en scène les relations animées de leur propre duo.
Entre réalité et fiction, points de convergences et de divergences, Béatrice Utrilla et Rémi Groussin tentent de créer une oeuvre commune. Ils sont à tour de rôle l'incarnation de leurs personnages et de leurs doubles fictifs.
A l'image d'un combat, ils envisagent une collaboration à la fois douce et tendue révélant les possibles architectures de nos relations amoureuses et c'est dans l’appartement de Lieu-Commun qu'ils enregistrent une vie en huit clos...

beatriceutrilla.wordpress.com/
remigroussin.com/


© Béatrice Utrilla - Rémi Groussin



"Un quartier autrement"
MARDI NOIR
Randonnées urbaines, collecte d'images, ateliers de création
Invitation : Vendredi 12 juillet à partir de 14h
évènement du 8 au 12 juillet 2013



Microclimat, Le Bon Accueil, Rennes, 2012.

Du 8 au 12 juillet, Lieu-Commun, en partenariat avec l'association La Gargouille, la Maison Des Solidarités de Bonnefoy et le service Prévention Jeunesse du Conseil Général invite l'artiste MARDI NOIR.
Pendant 5 jours, enfants, parents, travailleurs sociaux se retrouvent autour d'un même objectif : redécouvrir leur quartier avec un autre regard. Randonnées urbaines, collecte d'images, ateliers de création ponctuent cette semaine riche en découvertes.

Au programme de l'après-midi de clôture le vendredi 12 juillet :
- de 14h à 15h30 : promenade dans le quartier Bonnefoy (contenu surprise)
- à partir de 15h30 : vernissage de l'exposition des créations du groupe en présence de l'artiste

Infos pratiques :
Lieu-Commun au 05 61 23 80 57 / 06 07 80 97 51

mardinoir.blogspot.fr
www.la-gargouille.org

Dans le cadre du dispositif Ville.Vie.Vancances
, Un quartier autrement reçoit le soutien du Conseil Général de la Haute-Garonne et de l'Etat.

 


L’Office de la Créativité #3
Résidence / intervention dans l’espace public

du lundi 03 au samedi 08 juin 2013
Vladimir Turner


Teepee, Site-specific public intervention, Prague, 2011

Pour ce troisième volet de l’Office de la créativité, Mathieu Tremblin invite l’artiste tchèque Vladimir Turner à réaliser des interventions dans l’espace urbain du quartier Bonnefoy.
Début de la résidence au mois d'avril pour le repérage, puis passage à l'action première semaine de juin. À vous d'être vigilant et d’user de la hotline de l’office pour repérer les actions furtives de l’artiste.
L’usage détourné de moyens publicitaires classiques (petites annonces, plaques, infoline, site internet) donnent accès pratiquement en temps réel aux actions dans l'espace urbain sans passer par les canaux classiques de communication culturelle.

« L’intelligence et l’efficacité du travail de Vladimír Turner ne réside pas dans une quelconque sophistication conceptuelle, mais plutôt dans le doux paradoxe de nier la futilité en recourant à des gestes délibérément futiles. L’issue comique qui en résulte est un antidote critique à la fanfaronnade et au cynisme des médias de masse et du monde de l’art. » Jason Grant

Les interventions de l’office et de ses invités feront l’objet d’une édition rétrospective produite par Lieu-Commun, en 2014. Témoigner d’une expérience artistique hors normes de la ville, garder et diffuser la mémoire d’actions éphémères et furtives ; tel sera le crédo du Journal de l’Office de la Créativité.
L’Office de la créativité est une fiction de service public. Le projet se développe sur la saison 2012-2013 et inclut une douzaine de rendez-vous en partenariat avec des structures associatives et institutionnelles toulousaines. L’Office de la créativité à reçu la Bourse Toulouse’up de la Ville Toulouse.


Teaser VLADIMIR TURNER OFFICE DE LA CREATIVITE RESIDENCE # 3 from Office de la créativité on Vimeo.



Vladimír Turner : www.sgnlr.com
L’Office de la Créativité : officedelacreativite.com



En lieu et place
Médiation

Projets d'avenir / Résidence artistique
Florian Pugnaire & David Raffini | Lycée Raymond Naves


Ballet, Installation sculpture/vidéo HD. Matières Grises, M.I.N., Toulouse, automne 2012 | photo©Damien Aspe

Le projet En lieu et place propose, sur deux ans, une résidence artistique au sein du lycée : engager les élèves des options arts plastiques du lycée dans une pratique artistique qui confronte élèves / artistes / espace d'art contemporain afin d'expérimenter et comprendre le processus de création artistique dans toutes ses dimensions de l'idée à l'exposition. Par là même, le projet donnera la possibilité aux élèves de mieux appréhender la réalité du monde de l'art contemporain, les acteurs et les structures, de la création artistique à sa médiation, et ce auprès d'un public plus jeune, améliorant ainsi la relation inter-établissements du secteur. Temps de visites, rencontres artistiques et professionnelles lancent les bases de la résidence au printemps. Dès septembre 2013, place à la création autour d'un travail conjoint avec deux artistes résidents, Florian Pugnaire et David Raffini, ainsi que des temps de travail en classe encadrés par l'équipe pédagogique du lycée. La dernière étape du projet a pour vocation d'impliquer les lycéens dans toutes les étapes de postproduction : le développement d'actions de médiation autour de l'oeuvre assuré par les élèves ainsi que la préparation d'un temps de restitution lors de l'édition 2014 du Festiv'.

En lieu et place reçoit le soutien de la Région Midi-Pyrénées dans le cadre des Projets d'avenir.

florianpugnaire.com
www.galerietorri.com
raymond-naves.entmip.fr


Espèce d'espaces # 1
Médiation

Installation - Résidence hors les murs au Collège Marengo
25, rue Frédéric Petit - 31500 Toulouse
Vernissage mardi 5 février à partir de 18h - hall du Collège Marengo

Dans le cadre de la résidence artistique Espèce d'espaces # 1, Lieu-Commun, Karine Lespagnol, Professeur d'arts plastiques, Gilbert Restier, Principal, les personnels et les élèves du Collège Marengo vous invitent à venir découvrir l'installation "Si besoin, aidez vos camarades".
Rendez-vous dans le hall du collège le mardi 5 février, vernissage en présence du parrain du projet, l'artiste Nicolas Milhé.
Andrys, Brice, Cécile Gabriel Harold, Julie, Léa, Maïté, Mariam, Robinson et Yaonie.

Visite grand public > samedi 23 mars 2013 à 11h au Collège Marengo, dans le cadre du 5°week-end PinkPong de l’art contemporain > réservation au : 05 61 23 80 57.

Résidence financée par la DRAC Midi-Pyrénées


Stéphane Arcas
Résidence d'écriture à Lieu-Commun
du 1er janvier au 20 janvier 2013



Stéphane Arcas, "Body Count", 2003
Installation présentant à même le sol toutes les composantes constituant un corps humain de 70 kg dans les proportions idoines.


Stéphane Arcas, 1970. Vit et travaille à Bruxelles, Belgique

Après avoir amorcé des études économiques et politiques, Stéphane Arcas entre aux Beaux-Arts de Toulouse en 91 et y rencontre Manuel Pomar et Nicolas Gout qui fonderont 6 ans plus tard le collectif « À La Plage ». Diplômé des Beaux-arts de Marseille, il crée la galerie RLBQ en 1996 puis intègre quelques années après l’équipe des Ateliers Tohu-Bohu aux cotés de Guillaume Pinard et Denis Prunier. Sa pratique le conduit des arts plastiques au théâtre, de la mise en scène à l’écriture. Avec Bodycount,il réalise une sorte de kit où sont mises à plat toutes les composantes d’un corps humain de 70kg… en attente d’une réaction chimique. Son œuvre, empreinte de référents culturels variés, mêle l'art classique à la culture punk. Il se revendique comme « iconoclaste multimédia ".
Il entre dans la famille du théâtre en participant à des projets en tant que vidéaste, scénographe et comédien puis il décide de passer lui-même à la mise en scène et par la suite à l'écriture. En 2005, il s'installe à Bruxelles, où il rejoint la structure kwaad bloed vzw au sein de laquelle il produit sa trilogie La Forêt, le Désert et l'Argent. En octobre 2010, il présente une performance, co-écrite avec Arnaud Michniak, intitulée Pas là et interprétée par Fabrice Césario, Nicolas Luçon et Claude Schmitz dans le cadre du Marathon des mots. En avril il joue et crée la scénographie de l'Institut Benjamenta d'après Robert Walser (m.e.s par Nicolas Luçon) au théâtre Océan Nord. À l'automne 2011, il crée Scum Manifesto (d'après Valérie Solanas) et un de ses textes l'Argent au Théâtre de la Balsamine. Aujourd'hui parmi de nombreux projets il travaille à l'écriture de Bleu Bleu, thriller désinvolte, composé d’une étrange substance comique.
Lorsque la situation devient trop désespérée, si on ferme les yeux, qu’on envisage l’affaire autrement, on s’aperçoit qu’elle prête à rire. Ce texte est une tranche de vie de 3 jeunes artistes vivant à Toulouse (Manu, Nico et Marco) qui préparent une exposition, ils passent leur temps à se rendre dans des fêtes, à se défoncer entre amis, et à s'interroger sur leurs relations avec leurs petites amies (Isa, Elodie et Marie). Un mystère plane, indiscernable, autour de ce projet d'exposition plantant une atmosphère de suspens. Chacun des personnages semble posséder une clef de l’énigme. L’intrigue se déroule dans les années 90 et peut être considérée comme une forme de témoignage poétique de ce qu’a traversé (ou justement pas traversé) la génération X.